ALBERTVILLE – soirée REbelle (article du Dauphiné) 25 février 2016

Article Albertville

Article Dauphiné Albertville

FRANCE INTER parle de PROJET MANDRIN

 

logo

mandrin

Le réalisateur Jean-Max Peteau et son équipe tournent un « teaser » pour leur futur film consacré au célèbre contrebandier. Le court métrage est destiné à rechercher des financements pour le projet.

C’est un projet d’envergure… et multimédia. Depuis 2 ans, Jean-Max Peteau a lancé un concours, réalisé un documentaire, créé un site internet, et écrit un scénario pour un long-métrage cinéma.

Au coeur de cette aventure: Louis Mandrin, personnage méconnu, et pourtant célébrissime, né à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, en Isère, en 1725, mort à Valence 30 ans plus tard.

Entre ces 2 dates, une existence rocambolesque, entre Robin-des-bois et Mesrine, à la fois jeune délinquant et rebelle. Le trafic, la contrebande, de la Suisse à l’Aveyron, en passant par l’Isère et la Savoie, pour se venger des puissants de l’époque: les fermiers généraux. Mandrin les tenait pour responsables de la mort de son frère.

A la recherche de 250.000 euros

Pour réaliser son « western du XVIIIème siècle », Jean-Max a besoin de 250.000 euros… pour commencer. Il a déjà rassemblé des entreprises du Dauphiné-Savoie, le territoire qui sera évidemment valorisé par le film. Pour le « teaser », toute l’équipe cinéma professionnelle travaille bénévolement. Le vrai tournage devrait commencer au printemps 2016. Jean-Max estime le public potentiel à 1 million de spectateurs.

« C’est pas juste un film d’aventure », explique-t-il, « c’est aussi un contexte politique, à une époque de grande misère. Mandrin, c’est le jeune délinquant de l’époque. »

Reportage Grégory Lespinasse et Franck Céroni

PRESSE – AVRIL 2015

dauphiné 12.4pdf

Dauphiné 10.4

Les Echelles | Le documentaire sur Mandrin a rassemblé le publicLes Echelles | Le documentaire sur Mandrin a rassemblé le public - copie

ITW « PROJET MANDRIN »  SUR FRANCE BLEU Pays de Savoie


Expression – 

Dauphiné sud isère

Image numérisée

DERNIÈRES NEWS DU PROJET SUR FRANCE BLEU ISÈRE


France bleu Isère ITV PROJET MANDRIN

CosyCity13-Mandrin - copie CosyCity13-Mandrin - copie 2CosyCity13-Mandrin - copie 3

 

 

MANDRIN-l1

 

 

 

 

 

 

Notibulle25-MANDRIN-lr 3

 

 

Notibulle25-MANDRIN-lr 2

 

Interview France Bleu direct emission d’ Alain Salomon avec Jean Max Peteau réalisateur 

SAVOIE

Mandrin le rebelle

Mandrin, bandit et héros, personnage de légende de l’histoire de France

  • Le tournage du documentaire historique « 1725-1755 – Les années Mandrin », réalisé par Jean-Max Peteau, débutera du 1er au 9 mars à Chambéry, dans l’Avant-Pays savoyard et en Isère.

Le « Projet Mandrin » est un ambitieux projet transmédia dont le support principal sera un long-métrage de 90 minutes, une fiction intitulée “Mandrin contrebandier et rebelle”.

Parallèlement à ce film sera tourné un documentaire de 52 minutes sur le contexte historique de l’époque de Mandrin. Une web-série making-of intégralement liée à la partie fiction sera lancée dès la phase de préproduction du projet. Un jeu vidéo en free to play sera élaboré dans l’univers du film et enfin 30 planches dessinées illustreront les principaux moments du film.

À l’occasion du début de tournage du documentaire, début mars, seront interviewés : Corinne Townley, conseillère municipale de Chambéry, archiviste et écrivain, Jean Luquet, directeur des archives et du Patrimoine de Savoie, Bruno Berthier, historien et maître de conférence à l’université de Savoie, Valérie Huss conservatrice du Patrimoine au Musée Dauphinois, mais aussi des témoins éleveurs ou agriculteurs de l’Isère et Savoie.

Au départ les concepteurs du projet ont pensé lancer un concours de dessins autour de l’univers de Mandrin en direction des enfants et de la transmission de la mémoire via les anciens des clubs du 3e âge. Puis le concours a rapidement évolué en incluant la peinture, les collages, le light painting, les POM (Petits Objets Multimédias de 30 secondes) et toutes créations d’art plastique en y ajoutant, pour les littéraires, l’écriture de haïkus…

« Le but du concours, explique la scénariste Michèle Laurence, c’est le partage : partage de la mémoire, partage de l’attachement à un territoire, à son histoire, à sa légende, partage des talents. Le partage est fédérateur et toutes celles et ceux qui s’engageront dans ce concours formeront une communauté solidaire autour du Projet Mandrin, reconnaissable au badge spécial auquel leur participation leur donnera droit. »

Ce concours désignera 40 gagnants – élus par le public via un vote sur le site sur lequel figureront toutes les œuvres. Ces 40 œuvres seront exposées du 20 septembre au 17 octobre au Repaire de Mandrin à St Genix et quatre grands gagnants seront choisis par un jury formé par six personnes de l’équipe du film, parmi ces 40 œuvres. Les Grands Gagnants seront invités à passer une journée avec Mandrin sur le tournage du long-métrage : « Mandrin contrebandier et rebelle ».

Le concours sera ouvert du 25 février au 31 juillet 2014 (inclus). Il faudra s’inscrire sur le site www.projetmandrin.com où l’on pourra trouver le règlement complet ainsi que les points relais pour retirer les badges et des flyers.

 

1779149_706723586026030_2019365962_n

PDF-Edition-Page-5-sur-50-Chambery-du-19-11-2013[1]

Interview de Jean Max Peteau réalisateur 

1-MANDRIN, rebelle et contrebandier

Weapons ONE

article dauphiné

Weapons ONE

article Dauphiné Mandrin JMP

Weapons ONE

Numériser 2

Weapons ONE

photo

Weapons ONE

dauphiné

eco1320_74 35-1