Jean Drogue dit

LA NOBLESSE

La Noblesse      Très tôt le visage marqué à la suite de rixes violentes, et délinquant notoire il sera arrêté pour vols et condamné par contumace a être roué vif pour crimes atroces, La Noblesse s’enfuit de son village natal de la Drôme pour venir se réfugier à Pont-de-Beauvoisin côté Savoie. De religion protestante, La Noblesse est un personnage taiseux avec un caractère imprévisible, il est souvent craint de son entourage. En Savoie, il entre dans la contrebande armée, plus tard lors d’un combat violent avec une quinzaine d’employés de la Ferme Générale, il reçoit une balle de pistolet dans le visage et perd un œil. Il sera arrêté quelques jours plus tard et c’est à cette occasion qu’il fait connaissance avec un chef de bande renommé, Jean Belissard. Ils s’évaderont de la prison de Chambéry, La Noblesse deviendra son homme de main. Quelques mois plus tard, la rencontre de Belissard et Louis Mandrin associe La Noblesse à Court-Toujours, mais les deux hommes ne s’apprécient pas particulièrement.

 C’est là que tout commence…

HOCINE CHOUTRI

sera

La Noblesse

Hocine