JEAN BELISSARD

Belissard
Né en 1720 à Brion, près de St Etienne de St Geoirs, Jean Belissard est un chef de bande, autoritaire, vigoureux, sans foi ni loi, au caractère bien trempé. Aventurier et baroudeur au passé impressionnant, il sert dans l’Armée d’Italie durant les années 1744 et 45. A son retour au pays natal, il entre dans la contrebande armée. Il se fait arrêté et écroué à la prison de Chambéry où il rencontre Jean Drogue dit La Noblesse qui deviendra son homme de main. Après une évasion spectaculaire, ils seront condamnés par contumace à être roués vif. Libre à nouveau, Belissard organise sa contrebande en Savoie. Il recrute malfrats, mercenaires, anciens de l’armée pour constituer sa bande qui devient une des plus redoutées des employés de la Ferme Générale. Il n’hésite pas à affronter les gâpians et à tuer lors de ses incursions en France. Belissard n’est impressionné par personne jusqu’au jour où il fera la connaissance de Louis Mandrin.

C’est là que tout commence…