Pierre Fleuret

dit

COURT-TOUJOURS

Court-Toujours_BG

Né en 1724 à St Etienne de St Geoirs dans le Dauphiné, fils d’une blanchisseuse et d’un père maréchal-ferrant mort de maladie, alors que Pierre avait 2 ans. Dans les ruelles du village, il se lie d’amitié avec un autre enfant d’un an plus jeune que lui, Louis Mandrin. Il deviendra son meilleur ami, et complice. Court-Toujours est vif, intelligent, rusé, charmeur, parfois violent. En compagnie de Louis et d’un autre garçon nommé Coquillon, il sèmera souvent le désordre dans le village. Son agilité et sa rapidité qui lui permettent d’échapper à ses poursuivants lui vaudront le surnom de « Court-Toujours » attribué par Louis. Après une rixe sanglante et mortelle pour défendre un ami en fuite, il devient hors-la-loi, décide de suivre Louis et de passer de l’autre côté de la frontière, en Savoie. Il entre dans la contrebande armée.

C’ est là que tout commence…

FABIAN RICHARD

sera

 COURT-TOUJOURS 

535796_10152420065044535_573989850_n
JEAN MAX PETEAU: J’ai déjà travaillé avec FABIAN RICHARD et j’ai été immédiatement séduit par sa façon d’aborder un personnage mais au-delà de ça, il a une vraie dimension physique à l’écran et une présence exceptionnelle, Fabian est un acteur aux multiples facettes, donc, précieux pour un metteur en scène. Le choix de Fabian pour le rôle de Court-Toujours m’est apparu très rapidement. Son côté espiègle et mystérieux s’appliquait parfaitement au personnage et nous avons écrit ce rôle en pensant à lui et à l’ampleur qu’il pouvait donner à Court-Toujours. Très loin d’être un second rôle, Court-Toujours est un peu «l’ange gardien et le frère que Mandrin a perdu». Toujours à ses côtés, il a un regard admiratif mais critique sur les actions de Louis et le style de jeu particulier de Fabian apportera un mystère qui ne peut qu’enrichir leur complicité.